• Un saule qui pleure

    Un matin que je repassais devant le saule pleureur, je me suis posée la question de savoir pourquoi, tous les jours, il pleurait ainsi.

    Un homme qui passait pas loin m’a vue regarder l’arbre et sans détour m’a demandée «pourquoi le regardez vous ainsi ?» Je n’ai pu que répondre «j’aimerais savoir pourquoi un si bel arbre ne peut s’empêcher de verser autant de larmes.» L’homme a bien voulu me renseigner «Cet arbre, je l’ai toujours vu ici. Il a grandi, poussé ici. Il vivait heureux, entouré, respecté. Les enfants adoraient jouer et se cacher sous lui. Il en a entendu des serments d’amour cet arbre là, croyez moi ! Oh oui, qu’il était donc heureux cet arbre. Puis en 2007, un petit homme a déclaré à la France entière que celui qui travaillerait plus, gagnerait plus. Donc forcément, tout le monde est parti du principe qu’en travaillant plus, on gagnerait plus d’amour, plus de respect, plus de liberté, plus de tout quoi. Lui, le saule n’a pas trouvé le moyen de travailler plus car je crois qu'il donnait déjà le maximum. Par malchance pour lui, un bouleau est venu s’installer près de lui. Beaucoup de gens ont donc tourner le dos au saule pour s’occuper et admirer le bouleau. Pensez-donc, un bouleau ! Ca ne peut que travailler plus hein, vous êtes d’accord avec moi ? Depuis, le saule s’est vu délaisser, s’est vu abandonner et ne peut que pleurer. Voilà ma petite dame, vous savez tout maintenant !»

    La morale de cette histoire ? A chacun de trouver la sienne !


    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 23 Novembre 2010 à 16:05
    Pourquoi tu pleures ?
    Parce que je suis chômeur, parce que je galère, parce que tout va mal et qu'en plus dans ce pays on nous montre du doigt, nous les sans travail..comme si c'était par choix ! Voilà à moi ma morale : pour travailler plus, il faut déjà pouvoir travailler, déjà avoir un emploi...personne n'est sans emploi par choix..
    2
    Mardi 23 Novembre 2010 à 16:08
    et quand je dis
    nous..et je..je ne parle pas de moi..Je parle de celui qui m'a racontée une partie de sa vie il y a peu de temps et qui vit dans la rue. Je vois celui qui a un handicap et qui ne peut occuper un emploi tel qu'on lui propose. Je vois celui de 50 ans qui a beau se présenter à toutes les offres qu'il trouve et qui n'est jamais assez bien pour décrocher le boulot. Je vois les jeunes qui n'ont pas d'expérience..normal, ils sortent de l'école..Il y en a tant qui sont sans emploi...c'est à eux que je pense en écrivant "je pleure parce que je suis chômeur, parce que je galère, ..."
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    3
    Mardi 23 Novembre 2010 à 16:09
    ♀ Ben oui
    et travailler plus pour faire encore plus de chômeurs. Je suis con ou je suis con, mais y'a un truc qui m'échappe !!!!!! Il me semble qu'un peu pour tout le monde, ce serait pas si mal quand même !
    4
    Mardi 23 Novembre 2010 à 16:11
    à Pascale - le partage
    et surtout le respect pour tous..ça manque beaucoup dans ce pays..Allez je file en courses, je reviens plus tard
    5
    Mardi 23 Novembre 2010 à 17:02
    saule
    oui il pleure parce que dans la société il vaut mieux être un bouleau, tu as raison Florence, en plus ils se font montrer du doigt, on les évite par peur de contagion sans doute, mon dieu que c'est stupide. Cela me désole. Il faut du courage pour supporter ce mal.
    6
    Mardi 23 Novembre 2010 à 17:39
    pauvre petit saule pleureur
    oh le pauvre petit, c'est trop injuste, faut lui présenter Caliméro, ils seront heureux ensemble, bon petit repas et je repasse tout à l'heure pour voir comment il va, bisous tout doux à tantôt!
    7
    Mardi 23 Novembre 2010 à 19:11
    Salut Lady Aries
    Du "bouleau" à partager,oui,mais aussi et surtout du "pin" pour tout le monde.Ne manque plus que l'"hêtre",et voici notre Sainte Trinité;l'être,son boulot et son pain.Rassure toi petit saule pleureur,un jour viendra où l'homme saura qu'en travaillant moins,c'est de joie qu'il pleurera. Sur ce chère Lady ( tu m'appelles Miss, j'peux bien t'appeller Lady) passe une bonne soirée.
    8
    Mardi 23 Novembre 2010 à 19:17
    Bonsoir Miss Xtine
    Oh le saule a cheminé, et s'est fait des copains tout au long de ta réflexion...j'ai apprécié ton raisonnement..ça m'a bien fait sourire. Concernant le "Lady" oui oui, j'aime bien Lady. Ca fait mystère (sans boule de gomme) et classe je trouve..Alors, oui, je veux bien être une Lady, le temps d'un commentaire ! Je passe te voir gente dame !
    9
    Mardi 23 Novembre 2010 à 19:40
    ♀ Dommage
    pour les ampoules !!!!!!!! Hahahaha ! Oh ! que je suis vilaine de me moquer, mais rassures toi, je me moque parce que j'aurai peut être fait tout pareil. Parfois, je me demande si j'ai pas des trous d'air dans le cigare ;-)
    10
    Mercredi 24 Novembre 2010 à 08:02
    c'est .....
    d'actualité malheureusement !!! c'est une belle histoire d'arbre que tu nous racontes la !!c'est une histoire sur le " bouleau" mais elle pourrait aussi rappeller que nous laissons aussi créver nos vieux seul dans un coin !! bonne journée
    11
    Mercredi 24 Novembre 2010 à 08:59
    à David - oui, c'est vrai
    les chômeurs, les SDF, les vieux, les malades..ça devient chacun pour soi, démerdez vous comme vous pouvez puis en plus on vous regarde d'un mauvais oeil ! C'est tout à fait ça !
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :