• Main désire

    Bon, ok, on a compris, le Phone 5 est sorti...on lui souhaite beaucoup de bonheur, beaucoup d'enfants, etc etc.

    Moi, ce que j'aime bien dans la Une de Libé, c'est l'autre titre : "derrière Désir, la main de Hollande"...ah comme l'image est belle, l'idée est bonne, l'humour est top !

    Ne gardons que ces mots : derrière, désir, main et Hollande....ou Hollande, derrière, main, désir(e)...ou main, derrière, désir, Hollande...

    on peut imaginer une multitude de phrases, d'images...je vous laisse composer !


    Tags Tags : , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 13 Septembre 2012 à 12:06
    Désir d'Hollande
    derrière le désir d'Hollande, se cache une main...ferme...forte...molle...manipulée...
    2
    Jeudi 13 Septembre 2012 à 12:29
    faire de la politique
    mmm...Y perdre la tête? Oui c'est possible. On y devient la cible de toutes les critiques, de l'intérieur ( le pire!!) comme de l'extérieur. Les militants... Quelle galère!! Ingérable! On y refait le monde à chaque réunion et quand on essaye de parle actions il n'y a plus personne sauf une petite poignée, toujours les mêmes... J' ai goûté à la politique entre 2005 et 2007 à un niveau assez haut pour un mouvement politique dans la ligne de mire de la gauche à l'époque qui pourtant à l'origine y prenait sa source. Jusqu'à ce que la gauche se rapproche de l'extrême gauche ce qui est intolérable pour des courants de pensées sociales libérales. Il y a beaucoup d'amalgames et de fausses idées sur ces mouvements. Les médias y jouent un rôle essentiel. Ils représentent le bras droit de la politique ou un boulet, mais, en tout cas, on est bien loin de l'objectivité nécessaire pour que les gens puissent se faire une vraie idée. De toute façon intellectuellement parlant peu en sont réellement capables. Que d'idées préconçues! Alors certains en profitent, d'autres se battent contre des moulins à vent et il y a toute cette agitation en surface à coup d'annonces sorties de leur contexte et puis le travail en profondeur des élus qui passe totalement inaperçu au milieu de tout ce cirque. Tout cela est bien compliqué. Il faut faire le tri mais qui peut vraiment le faire avec une vision de la chose purement médiatique servi comme un plat tout les jours à 20H00... L'action politique est avant tout un énorme travail de fond qui malheureusement se résume pour la plupart en quelques minutes lors de show télévisés ou il faut délivrer un message en essayant de rassurer tout le monde dans un contexte ou on ne peut plus rien faire. On peut comprendre la crise de confiance! J'ai du mal à imaginer un président dire: les gars on est dans la merde pour de bon, il va falloir souffrir, taper dans vos épargnes ou vous forcer à investir car l'Europe de demain c 'est le tier monde!! J'imagine les titres des journaux dès le lendemain. Sur chaque naissance, il pèse une dette initiale de 50 000 euros. Qui paye? Comment?. Aujourd'hui, on met des pansements sur une jambe de bois en espérant que le mal profond se règlera tout seul.. Autant aller à Lourdes et attendre le miracle. Dans les entreprises, beaucoup de patron réagissent de la même manière et préfèrent au final se laisser couler plutôt que d'anticiper et prendre les mesures adaptées avant que les institutions s'en chargent. Pour ça il faut de la lucidité face à la crise et éviter de mettre la tête dans le sable et réagir quand c 'est trop tard. C 'est ce qui nous pend au nez. Il y a d'énormes inerties à l'échelle d'une entreprise alors imagine à l'échelle d'un état ou encore mondiale.
    3
    Jeudi 13 Septembre 2012 à 19:00
    y a pas d'age
    Pour s'enflammer, ne pas baisser les bras. C'est pas comme cela que je te perçois virtuellement.Je n'ai pas idée de ton age et cela n'a aucune importance. Ce qui est important pour moi c 'est de ne négliger aucune génération et certainement pas celle de l'expérience, de la maturité.C 'est malheureusement pas la tendance. Pour ma part, je trouve refuge dans la musique. Ecouter, composer, jouer avec mes amis me vider la tête et les débats enflammés sont bien loin de mon esprit heureusement. J'ai été dégoûté de la politique et je ne parle pas de l'après. Mais j'ai juste du mal à faire comme la majorité:la fermer. Mon blog est aussi un exutoire, un fourre tout émotionnel, une trace peut être. Parfois je me demande pourquoi je continu à publier plus ou moins régulièrement.. J'ai publié un lien avec un fond d'écran horloge pour pc en 2006... C 'est la page la plus demandée. C 'est à mourir de rire histoire de pas pleurer!! :-)
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :