•  

    De nouveau, comme chaque semaine, l'abécédaire des Nuls (de l'annuaire des nuls...là, à droite, dans le menu...si ça vous dit d'aller faire un tour)

    De nouveau, comme chaque semaine, je suis en retard...Nous en sommes donc à la lettre N...N comme pas Néant

     

    Je vais essayer d'être Nature et c'est à la sauce Nu que je vais cuisiner le N

    Nous Naissons tous Nus. On Nous met dans une Nacelle, on Nous couvre d’une Natte…mais on cache de suite notre Nudité.

    Je vais vous raconter l’histoire de Neuneu, celui qui a un jour décidé de rejoindre les Naturistes.

    Arrivé à destination, Neuneu est Nerveux. Il hésite. Va-t-il mettre à Nu son corps trop Nourri, ses Noisettes ramollies comme des Nouilles trop cuites ? Pourtant, il a tout bien Nettoyé, c’était vraiment Nécessaire, jusque dans les coins, tout est Net, rien de Négatif.

    Neuneu entend qu’on l’interpelle « Toi, le Nouveau, viens Nous rejoindre. On dirait un Naufragé, tout Nase, qui ne sait pas Naviguer. Nous sommes Nombreuses à t’attendre. Nul ne te Nuira…Mais peut-être que tu as peur de te Noyer au milieu de tous ces Nénés ? »

    Neuneu N’a pas besoin de Notice pour se déshabiller et courir vers tous ces Nichons qui lui tendent la main. Néanmoins, il garde son caleçon Neuf, aux Normes UE, et Ni vu Ni connu, oubliant le Nœud qu’il a au fond de la gorge, se jette au milieu du groupe tel un Nordique dans la Neige.

    Depuis, Neuneu est heureux. Neuneu N’est plus un Numéro parmi tant d’autres. Maintenant, il fait partie d’un groupe…La Nuit comme le jour, il vit Nu…il a même cessé de fumer…Oui, la Nicotine jaunissait ses fesses et ça Neuneu N’en voulait plus. Figurez vous qu’une Nuit, sur la plage, alors qu’il dormait sur le ventre, on a confondu son cul jauni avec un range vélo…Neuneu N’a pas pu s’assoir pendant un mois et de jaune son cul est devenu Noir…il a été Nécessaire de le Napper d’un Nectar…Heureusement que Nénette a fait la Nounou (mais Non, pas Nénette la Notoire Nymphomane…l’autre Nénette)…Tout est bien qui finit bien : la Nuit, on les entend tous chanter « Neuneu est des Nôtres, il N’est plus un Numéro parmi tant  d'autres…il a l’cul Noir mais Notez que les vélos sont rangés…C’est Net, merci Neuneu…il est des Nôtres… »

    Voilà, j'ai terminé ma lettre N...je n'ai plus qu'à courir voir la patronne et lui remettre ma copie...J'espère que je ne vais pas écoper de 2H de colle pour mon retard !


    5 commentaires
  •  

     

     

    Aujourd’hui, Bébé, C’est Décidé, Ensemble Faut Gribouiller Hâtivement, Instinctivement, Joyeusement, Kiffament et Littérairement en M.

     Je Me dis : Me faut parler du M... et si je parlais de Moustaki ? Du temps de Merde ? Oh non, plutôt de la fête des Mères..mais des mauvaises mères !

    Maman, toi ce Mythique Mammifère, Même si t'es sans Mamelle...Mais avec un Mégot au coin des Lèvres.

    Un Mystérieux Mois de Mai, tu M’as fait un Magnifique cadeau. A la Maison, Mal en point, sans Médecin, comme par Magie, tu M’as donné la vie. Ma naissance reste un Mystère. Je suis arrivée comme un Moustique, et après de Minuscules cris tu M’as Muselée.

    Pour ne pas être accusée de Meurtre, tu n’as pas été au bout de ta Monstruosité, de ta Méchanceté et c’est, à de Multiples reprises, ce qui M’a sauvé la Mise. Dès Ma Naissance tu M’as Matée, Moi  Modeste Marionnette. Tant que j’ai été Mineure, je Mangeais sans Manifester Ma présence, sous peine de Me prendre sur le Minois des Marrons de Ma Maman. A Ma Manière, je vivais comme une Mouche, Modèle de Môme effacé, par peur aussi des coups de Matraque. Je Me suis Méprisée de venir Mendier auprès d’une Machiavélique et Monstrueuse Mère un acte d’amour qui ne vint jamais Même pas en Murmure. Maman, Maintenant je suis Majeure et à Mon tour un jour je serai Mère. Je serai Maman poule et Mes Minots n’auront pas la Malchance d’avoir pour Maman une Maboule. Maman, tu resteras à jamais un Mystère. Tu as été Mon Malheur, Ma Morte enfance et jeunesse. Jamais je ne serai ton Miroir.

    Mais Malgré tout Maman,

    Malgré tout ce Manque d’amour,

    Malgré Mon Malheur qui était Monnaie courante,

    Malgré ces Mots Malfaisants que tu Me jetais par Monosyllabe, Maintes et Maintes fois,

    Malgré toute la haine qui a Muri pour toi en Moi…

    Je te dis Merci…Merci de M’avoir donnée la vie

    Ceci n'est pas du tout l'histoire de ma naissance, de mon enfance, de ma maman...Ce texte n'est que la lettre M...La fête des Mères des Mauvaises Mères...

    Mais j'aurais aussi pu faire une Mauésie...c'est-à-dire : une Mauvaise poésie...je me suis abstenue...Merci qui ?


    12 commentaires
  •  

    Ma participation à l'abécédaire de l'annuaire des nuls...cette semaine...la lettre L

     

    Lolo, Lili et Lulu sont allongées, telles des Larves, au bord de La Lagune Lorsque Lolo se Lève et se met à Lister Les Labeurs depuis Longtemps oubliées.

    Lili et Lulu, Laconiques, Laissent faire Lolo et se font Livrer une Limonade. Lolo s’exclame « Il nous faut faire La Lettre L…Eh, Les Limaces, arrêtez de faire Les Lézardes et ramenez votre Langage ou je vais vous Lapider ».

    Lili, Livide, renverse son verre. Lulu Lui dit « vas aux Latrines et Lave toi, La Limonade colle, tu aurais dû prendre du Lait. »

    Lili, Leste comme une Licorne, court aux Lavabos et Louche sur une Longue Langouste oubliée Lors d’une Livraison. Elle Loge L’animal dans son panier et après une Longue course retrouve Lolo et Lulu. La Lamentable voleuse se fait Laminer par ses amies et c’est Larmoyante qu’elle ramène La Langouste « je suis Louche, je Lutte pour être une Légende et au lieu de ça,  Lâchement et sans Logique, je Lorgne et vole Les biens des autres. ». Ses amies Lui répondent « arrête de te Lacérer, sèche tes Larmes, tu es une Lady…bon, tu ressembles plus à un Lama mais ces poils, c'est comme une Laine, on t’avait dit de t’épiler. Lili, mets toi une Lotion, enfile une Longue robe, n’oublie pas tes Lentilles et nous t’emmenons jouer à la Loterie. » Lili se tourne vers Lolo « et ta lettre L ? » Lolo, Lasse mais fière comme une Lionne « L’histoire de Lili et de La Langouste…voilà ma participation à La Lettre L » Et Les 3 Larronnes, Libres telles des Louves, partent faire La foire…


    11 commentaires
  •  

    Cette semaine, ou plutôt la semaine dernière, pour l'abécédaire, il fallait faire la lettre K...et j'ai donc fait la lettre K

     

    Pour Kause de vacanKes, je suis KO, donc G rien écrit sur le K....OK ?


    15 commentaires
  •  

    Comme toutes les semaines, ma participation à l'abécédaire de l'annuaire des Nuls...

    Cette semaine, la lettre J

    J’aurais pu vous raconter qu’un jour j’ai offert une jolie jonquille à un jockey qui sortait de sa jaguar jaune. Lorsque je me suis jetée sur lui, j’ai fait tomber ma jupe et j'ai explosé son Jacuzzi. Tout ça ne l’a pas fait jubiler donc il m’a traînée en justice et le jury ne m’a pas condamnée, mais c’était de justesse. Après ça, j’ai trouvé judicieux de prendre un job où l’on pratique le judo. Mon Jules est quant à lui Jongleur et lorsque l’on s’est marié, on est parti s’installer dans la Jungle et qu’après avoir eu des Jumelles, est né Junior…nous formons une Joyeuse famille…il n’y a rien à jeter…

    J’aurais pu vous raconter cette joyeuse histoire mais je préfère n’écrire qu’une ligne…celle qui suit :

    Une de mes filles s’appelle Jennifer (Jennie) et Je l’aime, Je l’aime !


    9 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique