•  

    Le défi de l'abécédaire de l'annuaire des nuls (annuairepourlesnuls.fr)...cette semaine, la lettre R...R comme Raraté

    Il frappe à la porte et c’est un beau Rat qui lui Répond

    «Rentre Raraté. Je suis Ravi de te Revoir ».

    «Ne m’appelle pas Raraté…C’est le surnom que m’ont donné les Rats. Je suis un Ragondin et je veux que tu me Rajustes Radicalement Rat-Réparateur».

    «Comment…quoi ? On va tout Reprendre du début. Raconte !»

    Raraté Réplique «Pas le temps de Rêvasser, de Romancer. Je suis un Ragondin et j’en ai Ras le Q (clin d'oeil à la lettre Q, en passant) d’être la Risée des Rats. Tu vas me Relooker. Je veux que tu me Rases, que tu Rebouches les Rides, que tu Rompes ce qui dépasse, que tu Remplaces ce qui est Ridicule, que tu Réduises,...je veux Ressembler à un Rat…plus de Raraté, plus de Ragondin…je veux me Réjouir et qu’on arrête de Rire de moi.»

    «Arrête de Râler Raraté, tu me fais Rigoler.»

    Le Ragondin sort un Révolver et Réagit avec Rage « Ta gueule ou je te Raye. N’essaye pas de me Rouler, ne fais pas le Rabat-joie. Regarde, mon flingue est Rechargé et là, je vois Rouge. Alors ne me fais pas Ruminer, n’essaye pas de Ruser ou c’est moi qui vais te Rétamer sans Regret. Ras le bol de vivre comme un Reclus, sans Relation parce que je ne Ressemble à Rien et que je pue comme un Roquefort. Alors Reprends toi et ne me Reconduis pas. Tu vas me Réjouir en me transformant en un Resplendissant Rat. Allez, Remue toi puis, je vais te Raquer, tu seras Riche après.»

    Rat Réparateur ne Répond plus et c’est Résigné qu’il Refait, Remaquille, Réduit, Repasse, Remplace, …comme l’a exigé le Ragondin.

    A son Réveil, Raraté qui n’est plus si Raté, est enchanté. Il se trouve Radicalement différent et même Rajeuni et ne sera plus la Risée des autres Rats. Il Remercie et Rémunère Rat-Réparateur puis s’en va.

    Arrivé dans son Repaire, Rat peut-être encore pire Raté s’aperçoit que Rat-Réparateur lui a mis deux Ridicules et Riquiqui mais Ravissantes queues à la place des oreilles. Dans une de ses Rides, il trouve un mot laissé par son Réparateur

    «Ne me Recherche pas. Grâce à toi, je suis Riche et j’ai donc Repris la Route. Tu peux Rêver pour Rencontrer une Rate qui voudra bien te Recueillir. Je Rigole..Au Revoir Raraté, Radicalement Raté et Rétamé !»

    L’histoire ne Raconte pas ce qu’a fait le Ragondin qui voulait devenir un Rat…mais ça a du être Retentissant.

     

    Si l'histoire vous a plu, vous pouvez laisser un commentaire ici et aussi cliquer sur le petit bouton, là, ci-dessous (ou si ça ne marche pas,  dans le menu de droite..."votez pour mon blog")


    17 commentaires
  • Au tour du Q d’être chahuté cette semaine.

    Ca sera donc une petite histoire de Q avec pour personnages Quentin et Quiéta

    «Quentin, Qu’as-tu fait de Q ?»

    «Quoi ? Qu’est-ce Qu’il y a encore ? Quoi Q ?»

    «Q voyons…Où est-il ? Qu’en as-tu fait ?»

    «Il est là, sur le Quai.»

    «Quoi, tu as posé Q, comme ça, sur le Quai…Qu’est-ce Qui te passe par la tête des fois…donne moi ça !»

    Quentin ramasse et tend le petit Q à sa femme, Quiéta «Ce Q est de mauvaise Qualité. Et arrête de gueuler. Depuis Que tu as passé la Quarantaine, tu ne cesses de me chercher Querelle. Marre Que tu me fasses passer pour une Quiche !»

    «Oh Quentin, Qu’est-ce que tu peux être con Quelquefois…Tu mérites des coups de pieds Quelque part, je te le dis ! »

    Quiéta récupère le Q convoité, celui qu’elle Quémandait en rameutant tout le Quartier, sans s’occuper du Qu’en dira-t-on. «Regarde moi ça…Dans Quel état tu as mis ce pauvre Q…il en a perdu sa Queue ! Quentin, ça fait Quinze fois que je te le dis : Même un beau Q, s’il est mal entretenu devient un Q qui pue et ça, ça tue !»

    Quentin, Qui n’a pas le QI de Quiéta et Qui ne se pose pas de Questions, passe un mauvais Quart d’heure… Mais il s’en fout Quentin…il reste sur le Qui-vive, lui le Quidam qui pèse près d’un Quintal, car sur ce Quai, il regarde passer toutes celles qui n’ont pas encore la Quarantaine.

    Quiéta s’en aperçoit et elle se met à gueuler à Qui veut l’entendre «Regardez moi le ce Quentin ! Il pense avec sa Quéquette ! Ah je la vois sa Queue qui frétille comme une boule dans un jeu de Quilles»

    Quentin, faisant comme s'il se pliait en Quatre pour  disparaître «Un jour, je te Quitterai Quiéta…ça fait Quinze ans Que tu me bouffes au Quotidien. J’en ai perdu toute ma Quiétude, tu as atteint le Quota ! »

    Heureusement, le train arrive mettant ainsi fin à la dispute Qui opposait Quentin et Quiéta.

    Mais c’est Quoi ce Q Qu’ils se trimballaient ? Ce matin là, en toute Quiétude, ils avaient déposé leur fille de Quatre ans à la crêche. Ils avaient oublié de mettre le doudou «Q» dans le sac (Q étant le nom du doudou, petit chien peluche Que la petite appelait ainsi). Cela faisait Quatorze ou Quinze minutes Que la petite pleurait, réclamant Q à grands cris... Il faut dire Que la gamine perçait les Quenottes…et Quiconque a vécu ça sait Que ça n’est pas sans douleur…)

    Voilà, mon histoire est terminée...je n'ai pas pu m'empêcher de faire une allusion à la queue, à la quéquette...l'occasion était trop belle...parler de Q sans évoquer la Queue et la Quéquette...ça m'était impossible !

    (Si ce texte t'a plu, tu peux le dire en cliquant là, dans la colonne à droite...voter pour mon blog - l'annuaire des nuls)...mais tu n'es pas obligé !


    19 commentaires
  •  

    Parmi tous les P que l’on connait, c’est l’histoire de Pipounet que j’ai choisie de vous conter.

    Pipounet est un jeune pet, Premier né de sa famille. Il vit Parmi les siens, sans faire de gaz, sans se faire remarquer…une vie sans punch, sans Pep’s finalement.

    Un jour que Péteux (c’est le papa) et que Pétasse (c’est la maman) sont Partis aux Provisions (Pas loin, à quelques coulées de là) les frères et sœurs de Pipounet se Préparent à faire une connerie. Pipounet est inquiet…ils veulent aller se Promener le long du canal…mais ils savent qu'ils seront Punis…mais aussi que Pleins de jeunes sans cervelle se sont aventurés Par là et ne sont jamais revenus.

    Pipounet leur Promet qu’ils vont au devant des ennuis. Mais les Petits se moquent de lui « Pipounet est un chiasseux, Pipounet Pue la Peur »…Pipounet, n’écoutant que son courage, décide de faire barrage et de retenir les Petits jusqu’au retour de Péteux et de Pétasse…mais Pipounet n’est Pas assez fort, et les autres le Piétinent et courent vers la Plage, au bord du canal...arrivés là, ils Pointent leur nez vers cette odeur qui leur rappelle quelque chose, mais n’arrivent Pas à se rappeler quoi…Puis, le Plus jeune s’écrit « Plongeons, allez les Poules mouillées,  Prem's ! »…et il Plonge sans Plus réfléchir dans cette eau jaunâtre qui n'est pas de la Pisse…Sans Perdre de temps, les autres suivent son exemple en criant "ne Poussez Pas" et sont emportés vers la sortie du canal, là où sur une Pancarte c’est écrit « Anus »…

    On ne reverra jamais les Petits frères et sœurs de Pipounet. Lorsque les Parents rentrent à la maison, ils demandent à Pipounet « Où sont les autres ? J’entends des Pétarades…J’espère qu’ils ne s’amusent Pas avec des Pétards hein ? » Mais c’est un Pipounet en Pleurs qui leur répond « Ils sont Partis, loin, loin, dans le canal. Je les ai vus Passer la Porte Anus…ils sont Partis »…et Pipounet Pleure, Pleure…

    Péteux et Pétasse se regardent et Prient « Pourvu qu’ils ne fassent Pas trop de bruit en sortant… »…

    Depuis ce jour, Pitounet vit reclus au fond d’un Puits Profond et attend. De jour en jour il Pâlit, le Pauvre ! Qu’attend-il ainsi ? Nul ne le sait…Peut-être un signe, un Petit Prout tout Petit, lui disant qu’il lui faut aussi Partir vers d’autres Pitreries…Mais Pipounet ne doit Pas savoir qu'à trop attendre, il va finir Par être jeté dans le Premier trou du cul venu !

     


    21 commentaires
  • Voici ma Participation à l'abécédaire des Nuls...cette semaine, la lettre P

    Le P dans l’Abécédaire des Nuls – Pas de Pause et une histoire complètement Partie

    Un Petit est Posé sur une Plage. « Papa, tu fais des Pâtés avec moi ? » Le Père se lève et se Prend au jeu. « J’arrive Petit. Alors, pour faire des Patés, il faut être Patient. Je vais Pas à Pas t’expliquer comment faire. Tu m’as l’air un Peu Parti (sous-entendu con) donc je vais mettre tout ça sur un Panneau. Pardon maman, Pousse toi, mais non, je ne vais Pas mettre la Pagaille dans la grotte voyons ! »

    Le Père Prend un bout de bois et le trempe dans une mixture qui lui servira de Peinture Puis se met à Peindre sur les murs de la grotte.

    «Viens Petit, regarde ! » Le Père dessine un Paysage…mais il est interrompu par la mère « Je Peux aussi Participer ? » « Pardi, tu Penses que je vais Partager…Prends toi un autre mur ! «

    La mère fait une Pause dans le nettoyage de la Porte de la grotte et se Pose comme une Princesse avec un Pinceau dans la Pogne. Elle Peint un Panorama, elle y Pose un Potager, un Puceau, une Péronnelle (tous les 2 à Poil), un Peuplier, un Python et une Pomme…et c’est Parti Pour une histoire qui franchira les Portes du temps.

    Le Père quant à lui dessine une empreinte de Pied humain, des Pointes de sagaie, des Perles, des Propulseur à crochet, des Pendeloques, des Poteries,… il Peint aussi un animal qu’il a rencontré en se Promenant l’autre matin,…

    Tout ça s’est déroulé il y a longtemps…ça s’appelait la Préhistoire…

    Grâce au Père, sont nées les Peintures Rupestres, représentées par 3 types de signes : Pictogramme, Idéogramme et Psychogramme…(j’ai Pioché tout ça dans Wikipedia).

    La mère, quant à elle, a inventé une histoire Prénommée…euh…vous avez trouvé non ?

    Le Petit est resté sur la Plage, tout seul il s'est Promené, s'est Perdu, s’est fait Piétiner Par des grosses bestioles Puis s’est fait bouffer…

    Moralité : Faut pas demander à tes Parents de faire des Pâtés, ils vont en Profiter Pour faire des modes d'emploi et te voleront la vedette


    11 commentaires
  • Ma participation à l'abécédaire des nuls...

    Cette semaine, la lettre O

    A ma manière, je vais par un petit texte, parler sans O

    Il a décidé de partir, sans rien dire à personne. Sa décision étant prise, le jour de ses 25 ans il s’est levé, s’est préparé, s’est enfermé et l’a fait.

    Depuis mercredi dernier, sa famille, ses amis mais aussi les étrangers, se retrouvent malheureux, désemparés.

    Il a décidé de partir et ce mercredi il va être enterré. Ensemble et séparément chacun gardera l’image de Guillaume heureux, Guillaume rieur, Guillaume chahuteur, Guillaume vivant…

    Il a décidé de partir…


    8 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique