• Critiqués par des cons

    POLITIQUE

    Enfin une vraie guerre!

    (Mis en ligne le mardi 09 octobre 2012 dans Charlie Hebdo)

    Alors, donc, hier, nous étions des irresponsables. Il était irresponsable, compte tenu du contexte international, de nous moquer d’un film de propagande antimusulman ainsi que des réactions disproportionnées qu’il suscitait. Surtout en mettant en scène Mahomet! Houla! Fous que nous étions. Nous étions l’autre face d’Al-Qaïda. Nous justifiions des actions violentes à venir… Les États-Unis de Bush n’ont pas trouvé d’armes de destruction massive dans les arsenaux de Saddam Hussein, mais un certain nombre de gâteux français en ont trouvé dans nos vieilles trousses de post-ados attardés.

    Un dessin peut tuer plus certainement qu’une roquette ou un missile, sachez-le. Les leçons de morale sont venues de partout et surtout de là où on ne les attendait pas. Ainsi, le rigolo Timsit, qui trouvait moins dangereux pour l’équilibre du monde de se foutre de la gueule des trisomiques, nous fait savoir que, «dans un climat de guerre, jouer les petits soldats et se marrer pour vendre du papier», c’est irresponsable. L’ex-comique, reconverti dans les rôles tragiques à la télé, préfère sans doute les vrais soldats, ceux qui tuent. Il est sur les mêmes positions que Laurent Fabius. Le ministre des Affaires étrangères avait fustigé Charlie Hebdo en ces termes: «Est-ce que c’est pertinent et intelligent dans ce cadre de mettre un peu d’huile sur le feu? La réponse est non.» En un numéro, Charlie Hebdo avait épuisé toutes les réserves d’huile du pays.

    Et puis, un soir de la semaine dernière, sur Europe 1, le même ministre des Affaires étrangères déclarait à la radio que la France soutiendrait une intervention armée dans le nord du Mali. La France annonce donc publiquement qu’elle va s’en prendre aux terroristes islamistes d’Aqmi. Fabius a tout de même précisé que la France ne voulait pas être en première ligne dans cette guerre. On fournira le matériel aux troupes africaines qui iront se battre là-bas.

    Quel éditorialiste en chaussons, quel politique frileux, quel comique en fin de vie a reproché au gouvernement français de mettre des bombes sur le feu? Qui s’inquiète du sort des otages français retenus au Niger? Est-ce bien le moment d’énerver les terroristes islamistes? Qui en parle, du contexte? Personne. Tous les doctes cons qui nous ont chié dans les bottes sont au garde-à-vous. Il ne faut pas céder à la terreur barbue! Et tant pis pour les morts. C’est une question de principe! Rompez! La France s’apprête donc à tuer des islamistes, ce qui est moins grave pour la paix dans le monde que de publier une poignée de dessins dans un petit journal français… La sécurité des Français de l’étranger? D’un coup, tout le monde s’en branle! Les écoles françaises sont restées ouvertes de Tunis à Kuala Lumpur. On ne les entend plus, les bêlants censeurs.

    Et si nous rappelons que nous sommes pacifistes, il va nous arriver quoi? On va nous accuser de ne pas soutenir l’effort de notre grand pays pour imposer la démocratie dans le monde? On sera des traîtres et puis des lâches… Non, je n’irai pas me battre au Nord-Mali contre Aqmi. Tuer des gens n’est pas mon métier. C’est le métier de Fabius ou celui de Timsit. Notre métier à nous, c’est de se fendre la gueule avant que des tarés le fassent pour nous.

    Charb


    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 9 Octobre 2012 à 18:20
    à méditer
    vraiment, sans haine, juste une bonne méditation et se poser les bonnes questions
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :